LOIC ABADIE.com        

  Boostez votre PEA !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne suis pas une sorte de gourou des baissiers...

 

Beaucoup d’entre vous me connaissent sans doute par mon ancien blog « tropicalbear » qui m’avait permis d’annoncer la crise de 2008-2009, et voient en moi une sorte de « gourou des baissiers » spécialisé dans la spéculation à la baisse.

S'il est vrai que je suis plutôt pessimiste, ou au mieux neutre sur les années à venir, et que j’ai réalisé de bonnes plus-values en 2008 (près de 50%) grâce aux swings baissiers, je vais vous avouer une chose : ce n’est pas dans ce domaine que j’ai réalisé l’essentiel des performances de mon PEA depuis sa création, et je ne me considère en aucun cas comme un vrai trader.


En réalité, je fais du trading quand je suis contraint et forcé de le faire par la situation des marchés, mais l’essentiel de mon expertise repose bien sur un domaine :
celui de l’investissement à moyen et long terme dans les small caps. Trouver des anomalies de marchés, des pépites et des valeurs oubliées et laissées de cotés par les institutionnels parce que jugées trop petites est ce qui me procure le plus de satisfaction en bourse, et ce depuis maintenant plus de dix ans.

A travers ce dossier, j’ai donc voulu essayer de vous passer une grande partie de l’expertise que j’ai pu accumuler en dix ans de bourse sur ce secteur des small caps, et les valeurs que je suis de près sur celui-ci.

 

 

 

Répondre à toutes les situations patrimoniales

 

Vos attentes sont sans doute diverses, chacun ayant des stratégies et objectifs patrimoniaux qui lui sont propres, c’est pourquoi j’ai rassemblé dans le dossier « small caps 2013 » près de 40 valeurs qui pourront répondre à toutes les situations patrimoniales :

 

1 - Certains d’entre vous rechercheront des rentes régulières sans risque excessif, avec un rapport qui soit meilleur que celui d’une assurance-vie en euros, d’un loyer ou d’un compte sur livret. J’ai sélectionné pour cela  une douzaine de valeurs offrant des rendements allant de 6 à plus de 10 %, dont plusieurs offrent un profil de risque très réduit et totalement indépendant de la conjoncture.

 

2 D’autres préfèreront des valeurs très décotées et offrant un fort potentiel en cas de recovery. Vous trouverez sept idées de ce type dans ce dossier, avec des décotes sur capitaux propres dépassant parfois 60%, et un potentiel haussier supérieur à 100%.

 

- D’autres chercheront de belles valeurs de croissance, avec un bilan sain, qui ont fait un sans faute sur les cinq ou dix derniers exercices, tout en étant encore faiblement valorisées aujourd’hui, avec des PER proches ou inférieurs à 10, et qui ont toutes les chances de continuer sur leur lancée dans les années à venir. Vous trouverez dix idées de ce type dans ce dossier.

 

4 - Vous souhaitez peut-être investir dans l’immobilier, vous disant que la pierre constitue ra un refuge en cas de crise monétaire, mais  pensez à juste titre que les prix actuels sont trop élevés en France et les rendements locatifs sont insuffisants ? Je vous propose ici des alternatives offrant un fort rendement sur dividende (plus de 8%) et / ou une forte décote sur capitaux propres tangibles, à travers trois valeurs foncières cotées, et deux promoteurs immobiliers qui ont réussi à rester bénéficiaires au plus fort de la crise de 2008-2009 et présentent aujourd’hui des ratios de valorisation extrêmement bas.

 

5 - Vous souhaitez investir sur le secteur des matières premières, en estimant que les monnaies papier vont se dévaluer fortement sur le long terme à cause des politiques de fuite en avant dans la dette menées actuellement par les gouvernements occidentaux, et que cela ne pourra que profiter aux matières premières, dont la demande augmentera par ailleurs fortement sous l’effet de la croissance des pays émergents ? Vous avez sans doute raison,  et je m’intéresse aussi à ce secteur. Seulement, étant naturellement prudent, dans ce domaine je souhaite obtenir «le beurre et l’argent du beurre ! ».  C’est à dire un bon rendement et un niveau de valorisation bas dès maintenant, qui m’offrira une rémunération importante même si la hausse des matières premières n’intervient pas, et en même temps pouvoir profiter ensuite d’une hausse des matières premières si elle a lieu.

J’ai retenu pour cela cinq valeurs : deux pétrolières, deux valeurs exploitant des plantations et possédant un patrimoine important en terres agricoles, et une société de pêche. Trois valeurs de ce groupe offrent un profil de valeur de croissance et de basse valorisation, les deux autres ont servi des rendements sur dividende de 7,5% et plus de 10% en 2012...de quoi patienter utilement en attendant un nouveau cycle haussier sur les matières premières !

J’y ai ajouté une mine d’or plus spéculative, mais peu valorisée au regard de son ratio capitalisation / réserves, dont la mise en production est prévue pour le premier semestre 2014 (la construction de la mine a déjà démarré).

 

6 - Vous êtes un investisseur patient, à la recherche de  valeurs susceptibles d’être retirées un jour de la cote, par le biais d’une OPRA avec une plus-value importante à la clé ? Trois valeurs du dossier répondent à ces critères.

 

 

PDF "La solution des Small Caps pour 2013"

 

Voilà donc ce que vous pourrez trouver dans ce dossier de 85 pages A4, comportant une analyse détaillée de 33 valeurs, et 5 idées complémentaires, soit 38 valeurs en tout, pour lesquelles j’ai étudié en détail les bilans comptables, l’histoire de l’entreprise,  ses perspectives sur les années à venir, ainsi que les aspects techniques et graphiques du cours.

Je vous souhaite à présent de bons et fructueux investissements dans ce domaine passionnant que sont les petites capitalisations !

 

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour commander le Ebook sous forme de PDF "La solution des small caps en 2013" au prix de 99 euros.

 

 

 

 

  NEWSLETTER GRATUITE (Entrez votre email)

 

Mon blog

Retrouvez tous mes éditos sur le site Objectifeco en cliquant ici

 

Mon livre

Vendu à 5000 exemplaires, il résume encore ce que je pense de la situation Plus d'infos en cliquant ici